Maddyness

Les Français toujours plus attirés par l’entrepreneuriat

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Les Français toujours plus attirés par l’entrepreneuriat

Pepper Pepper Pepper
2955 - trending  |  
Comments
Par Anne Taffin - 17 janvier 2020 / 08H00

Le développement des micro-entreprises et de la startup nation a boosté le statut d’entrepreneur. Désormais lancer sa boîte n’a (presque) plus rien d’étonnant. Au contraire, l’idée séduit même de plus en plus sérieusement les Français.

Si la sécurité du CDI a longtemps fait rêver les Français, la tendance est désormais à l’entrepreneuriat. La liberté ne fait plus peur, au contraire, elle attire. Qu’il s’agisse de création ou de reprise d’entreprise, ⅓ des Français se disent tentés par l’aventure d’après l’étude réalisée par OpinionWay en janvier dernier dans le cadre du Salon des Entrepreneurs, sur 1070 personnes âgées de 18 ans et plus. Ce taux atteint même les 50% chez les 18-34 ans. 

Le mouvement, stable comparé à l’an dernier, touche autant les cadres que les ouvriers (41%). 

Un lancement prévu d’ici deux ans

L’envie d’entreprendre des Français n’est pas nouvelle mais la démocratisation du statut d’auto-entrepreneur, portée par la mise en avant de nombreuses startups, l’a bien boostée. Entre 2009 et 2016, le nombre de création d’entreprises stagnait autour des 250/300 000 ouvertures par an. Fin 2017, il atteignait les 550 000. En simplifiant les procédures administratives, le gouvernement a donc aidé les Français à sauter le pas. 

Plus qu’une envie, l’entrepreneuriat s’inscrit comme un projet mûri et réfléchi. Ainsi, 54% des personnes interrogées disent vouloir se lancer d’ici deux ans contre 34% en 2016 et 31% ont déjà préparé leur projet contre seulement 17% en 2016. 

Loin d’être un rêve, le statut de patron séduit sérieusement les Français. Mais l’alignement des allègements de cotisations des auto-entrepreneurs sur ceux des entrepreneurs (avec un rabais de 50% seulement la première année au lieu de trois ans dégressifs de -75% à -25%), passée en ce début d’année 2020, pourrait doucher les ambitions entrepreneuriales de certains Français. 

Par

Anne Taffin

17 janvier 2020 / 08H00
mis à jour le 20 janvier 2020
Articles les plus lus du moment
Nos derniers articles

9 astuces pour améliorer facilement votre vie

Entrepreneurs
Par Ny Ando Randrianarisoa - 09H00dimanche 26 janvier 2020
Next

Learning stage - Maddy Keynote 2020

Innovation
Par Maddyness - 15H27vendredi 24 janvier 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Privé : Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge