Actus #EnBref
Temps de lecture : 00'00''
18 décembre 2019

3 informations pour bien commencer la journée : RGPD, Smiile et Nickel

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : le RGPD sous-appliqué, Smiile se lance au Japon et Nickel acceptera plus de 150 passeports internationaux pour l'ouverture d'un compte.

Le RGPD encore sous-appliqué 

Beaucoup d’entreprises et d’institutions sont encore incapables de répondre aux exigences du règlement européen sur la protection des données (RGPD) en matière de droit à l’accès et de portabilité des données, selon un baromètre publié par l’éditeur de logiciels Talend

Selon la startup spécialiste de l’analyse des données, 64% des entreprises ne sont pas capables de fournir à des personnes une copie des données les concernant dans le délai d’un mois prévu par le RGPD. 

Le secteur public est particulièrement mauvais élève, avec 16% seulement des entreprises du secteur capables de fournir ces données en moins d’un mois, selon l’étude de Talend. Les entreprises des médias et des télécommunications sont également des cancres, avec 25% capables de fournir en moins d’un mois. Les entreprises de l’hôtellerie sont à l’inverse les plus performantes, puisqu’elles forment à elles seules 38% de l’échantillon d’entreprises ayant réussi à répondre en moins de 16 jours.  

(Information AFP)

Smiile se lance au Japon avec le groupe Mizuho

De Saint-Malo à Tokyo. La jeune pousse Smiile a récemment annoncé son lancement au Japon en avril 2020. Le réseau social de proximité s’appuiera sur le groupe japonais Mizuho pour aller à la rencontre des 126 millions de Japonais. Partage d’objets, entraide, baby ou pet-sitting, achats groupés, actualités du quartier… Smiile se pose comme un lien entre les différent·e·s habitant·e·s d’une communauté. 

Depuis son lancement en 2014 sous le nom “Mon P’ti Voisinage”, le réseau social compte 500 000 utilisateurs en France. L’application sera d’abord disponible en anglais puis en japonais. Elle sera d’abord déployée sur plusieurs villes pilotes, puis sur l’intégralité du territoire japonais en 2021. 

Nickel acceptera bientôt plus de 150 passeports internationaux pour l’ouverture d’un compte

A l’occasion de la Journée internationale des migrants ce 18 décembre, Nickel annonce qu’à partir de l’été 2020, plus de 150 passeports seront acceptés pour ouvrir un compte bancaire auprès de la fintech. Jusqu’à maintenant, il fallait une carte d’identité françaises, un passeport de l’Union européenne (ou d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse) ou un titre de séjour émis par une autorité française pour espérer ouvrir un compte.

La startup a cependant remarqué que depuis 2014, 20% des 1,5 million de clients étaient nés hors de France et plus d’un quart avaient un titre de séjour ou un passeport européen. Néanmoins, les passeports des Etats-Unis, ceux de possédant pas de bande de lecture automatique ou ceux provenant de pays sous embargo ne pourront toujours pas ouvrir un compte Nickel.