Décryptage #MaddyMoney
Temps de lecture : 00'00''
11 octobre 2019

65 millions d’euros levés cette semaine, les Fintechs en tête

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 23 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 65 millions d’euros.

Montant
65,95
Nombre d’opérations
23
Tous les vendredis, l'actu financière des startups dans votre boîte mail

Encore une semaine soutenue pour l’écosystème. Avec pas moins de 23 opérations, la semaine confirme que l’automne sera une saison dynamique pour l’investissement dans l’innovation. Les startups ont rassemblé 65,95 millions d’euros, dans les normales de saison. Signe particulier : seules deux entreprises affichent des tours de table à 8 chiffres, alors que l’amorçage a été particulièrement en forme cette semaine, avec pas moins de 13 opérations à 2 millions d’euros ou moins. Une tendance confirmée par la toute petite moyenne enregistrée cette semaine – à peine 2,9 millions d’euros – et une médiane à 2 millions tout pile.

Comme évoqué, Critizr et ses 15 millions d’euros rassemblés auprès de 83North, Point Nine, Caphorn et Runa tirent le bilan vers le haut. La Martech lilloise, créée en 2010, en profitera pour étoffer ses équipes dans ses différents bureaux français, allemand et britannique pour étendre ses activités en Europe.

Le site ecommerce Onatera est la deuxième startup à boucler une levée à 8 chiffres, grâce à une opération de 10 millions d’euros réalisée avec Capital Croissance. « Nous avons initié depuis 2 ans une mutation profonde de l’ADN d’Onatera, pour dépasser le métier de pur distributeur web et devenir un acteur global à valeur ajoutée des produits naturels de santé, beauté et de nutrition. Nous comptons sur le réseau et l’expérience de Capital Croissance pour jouer le rôle d’accélérateur et de conseil privilégié dans notre projet », s’est réjoui Davy Drezet, président du groupe.

Enfin, la Fintech ACinq, qui opère un porte-monnaie Lightning de devises virtuelles, s’est vue allouer 7 millions d’euros par Idinvest Partners, Serena et Bpifrance. Cette opération permettra à la jeune pousse de d’accompagner la croissance du réseau et de renforcer son équipe de R&D pour continuer à développer le protocole, dans une environnement en pleine structuration.

Côté secteurs, les technologies marketing s’imposent en valeur grâce à trois opérations comprenant celle de Critizr, les Fintechs les coiffent sur le poteau en volume, avec quatre levées de fonds, dont deux sont dédiées au transfert mobile d’argent dans les pays émergents (Monisnap et Bizao). Côté géographie, Bordeaux se distingue avec deux opérations (Hubstairs et Easylive).

Autres actualités financières

  • Icanopée est racheté par Docaposte
  • LeCiseau s’associe à CDiscount Beauté
  • Incepto et Gleamer nouent un partenariat pour mieux détecter les fractures grâce à l’IA

Dans quel projet investir ?

Dood souhaite devenir la plateforme communautaire de référence de l’univers de la food. C’est une solution de click and collect à destination de la restauration avec une approche communautaire, qui favorise l’adhésion des clients et la visibilité des commerçants. La solution s’adresse à tous les commerçants, indépendants et réseaux, et à toutes les activités de restauration avec vente à emporter (boulangeries, food trucks, camions pizza, street food, cavistes, restaurants). Objectif ? 270 000 euros.

Soutenir Dood